Views
4 months ago

Land Rover Magazine #40

  • Text
  • Lorsque
  • Passage
  • Ainsi
  • Toujours
  • Faire
  • Toute
  • Monde
  • Nouveau
  • Defender
  • Rover
Dans ce numéro, le nouveau Defender est mis à l’épreuve par deux jeunes aventuriers préparant une expédition au pôle Sud. Nous célébrons également le cinquantenaire de Range Rover avec un périple à la découverte de Dubaï. Forts du passé, nous nous tournons vers l’avenir avec un groupe de visionnaires qui nous présentent certaines des technologies qui pourraient bien transformer notre futur à tous.

IMPLANTS SOUS-CUTANÉS

IMPLANTS SOUS-CUTANÉS JOWAN ÖSTERLUND FONDATEUR ET PDG DE BIOHAX E nfant, Jowan Österlund adorait les cyborgs, ces êtres de science-fiction au croisement de la biologie humaine et de la technologie. À l’âge adulte, il se passionne pour l’augmentation de l'être humain à l’aide de techniques de piercing et d’autres modifications corporelles, et décide d’en faire son métier. En 2013, il fonde l’entreprise Biohax International, spécialisée dans les implants souscutanés, devenant le visage d’un secteur aussi controversé que lucratif. Alors, sommes-nous sur le point de devenir une société de cyborgs ? Un implant sous-cutané, ou “biopuce”, est un minuscule cylindre en verre ou en résine inséré sous la peau de façon permanente, généralement entre le pouce et l’index. Une fois posé, il peut être programmé par son utilisateur pour effectuer un certain nombre de fonctions : autoriser l’accès à des données médicales, ouvrir des portes sécurisées ou même effectuer des paiements sans contact. Pour Jowan Österlund, cette technologie est à la fois plus pratique et plus sécurisée en matière de protection des données. “La première fois que je me suis implanté une puce, j’ai eu l’impression de réaliser un rêve de gosse, explique-t-il. J’ai tout de suite programmé une fonction pour me permettre d’appeler ma femme en posant mon téléphone sur mon bras”. Les technologies implantées dans le corps ne datent pas d’hier. Les pacemakers électroniques, par exemple, sont utilisés depuis les années 1960, et même nos animaux de compagnie portent des puces d’identification. Cependant, on constate un changement de mentalité : pour certains, les modifications corporelles par la technologie sont devenues une véritable passion. Une façon de redéfinir le caractère sacré du corps, d’aller au-delà de notre condition humaine ? “Nous tentons toujours d’optimiser les facteurs externes qui agissent sur notre vie. C’est une véritable source de stress”, explique Jowan Österlund. “Grâce au biohacking, tout est bien plus contrôlé ; d’une certaine façon, je deviens ma propre clé”. Beaucoup sont déjà conquis par la rapidité et l’aspect pratique des implants sous-cutanés. En Suède, la popularité des produits de Biohax dépasse les pronostics : la compagnie ferroviaire nationale accepte à présent les billets électroniques sur biopuce, tandis que les salles de fitness Nordic Wellness permettent à leurs clients de débloquer les tourniquets d’accès et d’ouvrir les casiers “à la main”. L’entreprise nordique compte aujourd’hui près de 6 000 clients dans le monde entier. Si ce chiffre continue de croître, il pourrait entraîner une véritable révolution... “Le [biohacking] va continuer à se développer à mesure que les gens découvriront ses avantages dans le quotidien. Imaginez ne plus avoir à chercher vos clés ou votre carte bancaire !” À l’heure actuelle, les implants sous-cutanés restent controversés, notamment pour des questions de confidentialité ou religieuses. Mais on commence sérieusement à s’y intéresser, car leurs avantages ne manquent pas. “Bientôt, les hôpitaux et les services d’urgence pourront vous identifier et accéder très facilement à votre dossier médical, même si vous êtes inconscient”, prédit Jowan Österlund. “Cette technologie va sauver des vies”. PHOTOGRAPHIE : JANNICK BOERLUM “LA PREMIÈRE FOIS QUE JE ME SUIS IMPLANTÉ UNE PUCE, J’AI EU L’IMPRESSION DE RÉALISER UN RÊVE DE GOSSE” 50

 

Land Rover Magazine

 

Land Rover Magazine vous propose des articles inspirants vous permettant de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Dans ce numéro, le nouveau Defender est mis à l’épreuve par deux jeunes aventuriers préparant une expédition au pôle Sud. Nous célébrons également le cinquantenaire de Range Rover avec un périple à la découverte de Dubaï. Forts du passé, nous nous tournons vers l’avenir avec un groupe de visionnaires qui nous présentent certaines des technologies qui pourraient bien transformer notre futur à tous.

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.