Views
8 months ago

Décembre 2019

Surf en Islande avec le nouveau Land Rover Defender | Globes terrestres artisanaux à Londres chez Bellerby & Co | Galerie de photos aériennes à couper le souffle | L’auteure Helen Russell part sur la piste du bonheur. | Nouvelle exclusive de Jean McNeil

La renaissance d’un

La renaissance d’un art complexe et ardu fait écho à une « réévaluation de la signification des choses ». d’en faire une activité commerciale. Il finit par terminer un globe, le vend pour 50 % des coûts de fabrication, il s’entête. Il vendra cinq globes en 2010 et 2011. Le tournant vient en 2012, avec une précieuse opportunité d’exposer à la Royal Geographical Society à Londres. « C’est là que ça a commencé à décoller, dit-il. Nous avions des articles dans les magazines puis ma compagne a rejoint l’entreprise. Elle a réussi à mettre un de nos posts Instagram sur la page Explore. On est passé de 5 000 abonnés à 60 000 en un jour. » L’art du globe était devenu un commerce viable. C’est ce savoir-faire, de la précision de l’ombrage des côtes à l’aquarelle à l’étape très épineuse des fuseaux (quand les bandes de papier sont mouillées et fixées sur la boule), qui rend ces objets vrais et désirables. C’est un travail long et difficile, comme Bellerby l’a découvert. Il faut six mois pour apprendre à fabriquer des 3+2726b720%811,1*3/0&0,7&+(// 70

globes, un métier qui, d’après lui, « requiert un profil psychologique intéressant. On ne peut pas s’énerver contre, c’est du papier mouillé. Un truc horrible, fragile et instable. Tout est dans la pratique, il n’y a pas de manuel d’instructions. » On pourrait croire le métier réservé à des maîtres artisans chenus mais on est frappé à l’atelier de voir que tous les employés ont moins de 40 ans, voire moins de 30. Et à chaque fois qu’ils recrutent, ils sont submergés de candidatures. « On en a qui viennent frapper à la porte pour être embauchés, dit le fondateur. » L’art du globe terrestre, un temps obscur et oublié, est devenu une occupation recherchée. Anastasiya Levashova (26 ans) est une des aquarellistes. Le jour de notre visite, elle ombre de bleu plus soutenu la ligne de rencontre entre terre et mer. « J’ai assisté à la peinture de globes à l’Exposition florale de Chelsea et ça m’a fait envie. On m’a envoyé le lien de l’annonce de ce poste et je suis ici depuis deux ans. » Pour Levashova, diplômée d’illustration, c’est plus satisfaisant que d’illustrer des livres, son précédent métier. Son pinceau qui dépose la peinture le long de l’Argentine sans jamais franchir la ligne noire de la côte est la démonstration de l’unicité de ces globes, où les clients sont prêts à mettre le prix. Les globes sont la renaissance d’un art complexe et ardu, qui fait écho à ce que Bellerby décrit comme une « réévaluation de la signification des choses. Les gens préfèrent avoir quelques très belles pièces plutôt que plein de trucs bas de gamme. » Les globes terrestres, explique-t-il, ont un attrait universel qui fascine, des millénaires après leur invention. « Ils captivent. Un enfant de six ans peut ne pas comprendre un globe terrestre mais il s’en souvient. Comme tout le monde, d’ailleurs. » Sur ces mots, il remonte les escaliers vers son antre de créateur de mondes. 71

 

Land Rover

Land Rover Magazine

 

Land Rover Magazine vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Land Rover est synonyme de véhicule aux performances d’exception. C’est aussi un état d’esprit où curiosité, sens de l’exploration et capacité à l’émerveillement irriguent chaque aventure. Retrouvez cette approche dans ce Land Rover Magazine : de la rencontre sur la côte hollandaise entre le Land Rover Discovery et un troupeau sorti de l’Âge de glace à un périple californien en Range Rover Evoque parmi les pionniers de l’innovation en architecture écologique.

La bibliothèque

Décembre 2019
Mai 2019
Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.