Views
5 months ago

Décembre 2019

Surf en Islande avec le nouveau Land Rover Defender | Globes terrestres artisanaux à Londres chez Bellerby & Co | Galerie de photos aériennes à couper le souffle | L’auteure Helen Russell part sur la piste du bonheur. | Nouvelle exclusive de Jean McNeil

échapper aux hommes. »

échapper aux hommes. » C’est là que le parc national Zuid-Kennemerland entre en scène. La couleur des nuages au-dessus de la mer du Nord, du même gris que le Discovery, nous pousse à filer vers le centre d’accueil où la biologiste poursuit : « Donc quand nous cherchions un animal de pâturage pour restaurer les dunes, nous avons pensé que le bison pourrait faire l’affaire. Tout le monde a dit que nous étions fous mais en 2007, nous en avons importé quelques-uns de Pologne et ils vivent maintenant ici. » Il y a 13 bisons dans le parc, un troupeau de femelles et de jeunes et trois mâles qui se tiennent à l’écart sauf à la saison de l’accouplement. Le projet déplace vers d’autres projets de rewilding tous les bisons qui naissent car 11 à 15 est la taille optimale de troupeau pour une réserve de cette taille. « Nous intervenons à peine. On ne les nourrit pas, on les laisse vivre, se reproduire et mourir comme les animaux sauvages qu’ils sont, dans une des anciennes réserves de chasse privées. » Le jour suivant s’annonce chaud et ensoleillé. Notre guide est le garde forestier Ruud Maaskant, homme impressionnant au physique de Viking, cheveux et barbe de la couleur des dunes, la cinquantaine récente détendue et assurée. « Je ne peux pas promettre de bison, s’exclame-t-il. Ils vont et viennent, comme le vent et la pluie. » Il a l’air totalement à l’aise à l’avant de la voiture, talkie-walkie dans le porte-gobelet, regard scannant l’horizon comme nous roulons sur le sable meuble. Après quelques minutes, il nous fait sortir. Nous allons faire ça dans les formes, à pied, comme de vieux chasseurs sur la piste d’un cerf. Sous le soleil, la réserve, le Kraansvlak, est superbe. Des violettes scintillent dans l’herbe humide de rosée, un renard jappe vers des martinets. Devant nous, un taillis de nerprun surplombe un creux de sable jaune. « Les bisons font ces trous en se roulant dans le sable, dit Ruud. Ils sont cruciaux pour l’écosystème des dunes, qui restent belles et vivantes et riches en insectes, de façon naturelle. » Mais où sont les bisons aujourd’hui ? Certains ont un collier GPS émettant toutes les quatre heures. Impossible de pister les animaux en permanence Les bisons de Kraansvlak en liberté dans les dunes 36

Le bien-être animal a toujours été respecté. mais les gardes du parc ont une vague idée de leur position. Ruud fait un geste : profil bas. Nous sommes presque à quatre pattes au milieu des rosiers pimprenelles. Puis il pointe le doigt en silence. Là ! Presque tout le troupeau du Kraansvlak nous regarde, à quelques pas, se détachant sur le décor incongru des aciéries d’IJmuiden visibles derrière. Leurs yeux sombres à longs cils sont pleins de reproches. Dans un frisson d’émotions mêlées — tristesse, ravissement, culpabilité —, je réalise que je regarde une bête venue de l’Âge de glace, des profondeurs du temps, créature vénérée par l’homme du début de l’Holocène. Quelque chose, aussi, qui ne devrait pas exister, dernière espèce à subsister de la majestueuse mégafaune d’Europe. Et pourtant, la voilà, à cinq kilomètres du supermarché le plus proche. Ruud fait signe. Nous approchons prudemment mais une brindille craque, le plus vieux mâle tressaille. Ils disparaissent dans les bois et les dunes, laissant derrière eux un nuage de poussière argentée et un sentiment d’abandon. J’ai le sentiment d’émerger d’un rêve. Un rêve magnifique qui laisse une blessure. 37

 

Land Rover

Land Rover Magazine

 

Land Rover Magazine vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Land Rover est synonyme de véhicule aux performances d’exception. C’est aussi un état d’esprit où curiosité, sens de l’exploration et capacité à l’émerveillement irriguent chaque aventure. Retrouvez cette approche dans ce Land Rover Magazine : de la rencontre sur la côte hollandaise entre le Land Rover Discovery et un troupeau sorti de l’Âge de glace à un périple californien en Range Rover Evoque parmi les pionniers de l’innovation en architecture écologique.

La bibliothèque

Décembre 2019
Mai 2019
Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.