Views
6 months ago

Avril 2018

  • Text
  • Rover
  • Voiture
  • Premier
  • Nouveau
  • Monde
  • Jaguar
  • Directeur
  • Voitures
  • Luxe
La naissance du tout premier Land Rover | La contribution de Land Rover à l’exploration scientifique | Le rédacteur en chef de GQ, Dylan Jones, partage son point de vue sur le design avec Gerry McGovern | Le potentiel des véhicules électriques et connectés | À la conquête des 999 marches qui mènent à Heaven’s Gate, en Chine

L'ORIGINE DE LA MARQUE

L'ORIGINE DE LA MARQUE 1948 | Le choix de l’aluminium – encore une référence | Révélation au Salon de l’auto d’Amsterdam le 30 avril | Première voiture immatriculée au Royaume -Uni en mai | Première production à part entière en août | Le Roi George VI reçoit la centième unité Le lancement officiel de Land Rover a eu lieu au Salon de l’auto d’Amsterdam le 30 avril 1948, avec la présentation de trois prototypes de Land Rover (numéros 7, 5 et 3). Cet endroit a pu paraître bizarre lorsque l’on sait que la voiture allait devenir cette icône totalement britannique, véritable ambassadrice de sa nation dans le monde entier – au même titre que le coton de Manchester ou l’acier de Sheffield. Mais à cette époque, il s’agissait de faire vite, et le salon d’Amsterdam était le plus proche de la phase finale de construction de ces prototypes. LES PÈRES FONDATEURS Maurice Wilks était à l’époque le directeur technique de Rover. Il était également fermier, si bien qu’il savait que ses collègues avaient besoin d’un utilitaire simple, a un prix raisonnable, léger et passe-partout. Plus encore, l’économie britannique d’après-guerre, ruinée, avait besoin de produits exportables dans le monde entier. La légende veut que Maurice ait esquissé la réponse à ce double objectif dans le sable de Red Wharf Bay dans le nord du Pays de Galles. Spencer, son frère, qui était directeur général de Rover, alla justement faire une balade sur cette plage ce jour-là. Ni l’un ni l’autre ne pouvaient deviner ce qui s’ensuivrait… Ils construisirent leur premier prototype cet été-là, mais, avec son volant au milieu, il ne pouvait s’agir encore d’un vrai Land Rover. En octobre 1947, le conseil d’administration de Rover approuvait le projet et, dès mars 1948, le premier vrai prototype de Land Rover vit le jour. Il fut immatriculé sous le numéro HUE 166, toujours visible de nos jours au British Motor Museum, et bien souvent est la vedette d’événements ou de conventions Land Rover. Et tout cela en moins d’un an, alors que, pour les voitures modernes, cinq années s’écoulent entre la première esquisse et la présentation en salon. En fait, 1948 a été marquée de plusieurs premières : le lancement officiel de Land Rover à Amsterdam en avril (voir p. 18), le premier Land Rover immatriculé en mai, et, en août 1948, le démarrage des premières chaînes dans l’usine de Solihull. Et ce, jusque janvier 2016. La création de Maurice et la décision de Spencer avaient été foudroyantes, instinctives et géniales. Mais les frères n’ont pas eu tout bon du premier coup. Ils projetaient de vendre 50 Land Rover chaque semaine, et le conseil d’administration avait approuvé une capacité de production de 100 unités par semaine, avec une perspective de 2000 unités. Les chiffres de la numérotation des Series étaient donc limités à quatre. Mais, dès l’année suivante, presque 16 000 voitures étaient produites, pour atteindre les 100 000 exemplaires sur les routes en 1954 ! Inutile de dire qu’il a fallu revoir la numérotation à la hâte. Maurice avait aussi pensé que les acheteurs voudraient une version plus confortable du Land Rover. C’est ainsi qu’en 1978, un prestigieux carrossier, Tickford, fut engagé pour produire un break dont l’habitacle construit sur une structure en acajou pouvait contenir jusqu’à sept chasseurs. Au fur et à mesure de la progression des ventes, le marché que visait Maurice à l’origine a adoré cette nouvelle version du Land Rover. Un test publié dans un magazine britannique avait installé un fermier derrière le volant, qui avait déclaré que le véhicule faisait le travail de « six chevaux de labour ». Et, comme Maurice l’avait pressenti, les besoins des fermiers britanniques – un véhicule fiable et peu cher pouvant transporter ou remorquer des personnes HAUT PATRONAGE ROYAL Dès la première année de production, le roi George VI a été le premier roi à posséder un Land Rover, qui portait le numéro 100. Dans la foulée, Land Rover recevait son premier sceau royal en 1951. La marque en possède maintenant trois, la famille royale l’ayant choisi pour son utilisation en public comme en privé. Quelques Land Rover Series I ont été convertis en voiture de parade pour le jeune couple royal dans les années 1950, et ont été repeints en bordeaux, la couleur royale favorite, avec une bande rouge sur les flancs. Mais ils aiment aussi conduire leurs propres Land Rover euxmêmes. Dans les années 1970, Sa Majesté la Reine a été vue en compagnie de ses enfants sur les champs de course dans son Series III, souvent assise sur le toit pour avoir une meilleure vue. Mais sans aucun doute, c’est le modèle 110, sur mesure, motorisé en V8, sorti en 1983 qui reste le Land Rover le plus prestigieux. C’est sa réplique qui a servi dans le film The Queen sorti en 2006. PHOTOGRAPHIES : BRITISH MOTOR MUSEUM HERITAGE TRUST (6), NICK ANSELL / PA IMAGES 12

RIGHT XXXXXX | Introduction de la version Tickford Station Wagon 1949 | Première commande de l’armée, couleur vert bronze 1950 | Première action militaire en Corée 1953 | Mise en service du premier châssis long, le 107 1954 | Première voiture livrée à la Croix-Rouge « Le Land Rover Defender m’a accompagné bien des fois. C’est un compagnon robuste et fiable, apprécié des aventuriers – quel honneur d’avoir participé à la réalisation du deux millionième exemplaire ! ». BEAR GRYLLS, AVENTURIER 01 02 PHOTOGRAPHY: XXXXXXXXX XXXXXXX XXXXXXXXX 03 04 05 01 Spencer Wilks 02 Maurice Wilks 03 En bonne compagnie avec Sir Winston Churchill 04 Le Tickford Station Wagon, basé sur un Series I, a été à coup sûr le premier SUV de luxe 05 La polyvalence est l’ADN de chaque Land Rover 13

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Land Rover a toujours symbolisé la liberté d’aller où vous voulez, faire ce que vous voulez. Le dernier numéro de ONELIFE met cette philosophie à l’honneur et vous emmène dans des aventures passionnantes aux quatre coins du globe : d’une petite ville indienne où règnent encore les Land Rover Series I et II, jusqu’aux plaines Irlandaises où Monty Halls profite de son Discovery en famille.

La bibliothèque

Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.