Views
8 months ago

Octobre 2018

  • Text
  • Rover
  • Voiture
  • Monde
  • Defender
  • Toute
  • Lorsque
  • Moteur
  • Cours
  • Pendant
  • Volant
Partagez la passion de Land Rover avec les habitants d’une petite ville indienne | Faite l’expérience de la conduite sur glace en Range Rover Velar | Découvrez Donegal avec Monty Halls et sa famille | Retrouvez votre âme d’enfant lors du Above and Beyond Tour | Découvrez comment le Range Rover PHEV a impressionné Jimmy Chin | Partez à la rencontre du Defender le plus puissant : le Classic Works V8 Special

« LE DISCOVERY EST

« LE DISCOVERY EST VRAIMENT LE COMPAGNON DE LA DÉCOUVERTE » 56

UN DISCOVERY BIEN UTILE Le Discovery fait fi des gravillons. Et à pied, la jeune et infatigable Isla conquiert le sommet des falaises de Sliabh Liag sans problèmes. Même si Donegal regorge d’hôtels-boutiques et de bons restaurants, nous ne pensions pas que c’est cela qui impressionnerait les filles. Nous voulions relever nos manches, profiter du sable, de la mer et du soleil. C’est la raison pour laquelle nous avions concocté un itinéraire qui nous ferait explorer la nature (terrestre et marine) et qui mettrait notre véhicule à l’épreuve de nos envies. J’ai toujours pensé qu’un enfant était le meilleur explorateur de la terre, et ici, nous avions deux exploratrices, ballotées sur les sièges arrière, prêtes à bondir pour se plonger dans la magnifique nature que nous traversions. Cet endroit est un véritable terrain de jeu pour les enfants. Avec une population de seulement 160 000 habitants répartis sur 4681 km 2 , de larges portions restent sauvages : lacs, anciennes tourbières, forêts et montagnes. Je n’ai jamais vraiment pu distinguer une colline d’une montagne, mais ici, quelle que soit leur altitude, Derryveagh and Blue Stack donnent le vertige. Cependant, je préférais profiter des embruns. Nous nous sommes donc dirigés vers Portnablagh, un pittoresque port de pêche, pour risquer un pied dans la mer. Dans cette région, les plages sont desservies par des pistes plus ou moins carrossables, mais nous savions que notre Discovery ne risquait pas de s’ensabler. On dit qu’en haute saison, au moins une voiture par jour se transforme en véhicule amphibie au gré des marées. Nous savions qu’à la moindre alerte, nous pourrions déguerpir en toute sécurité. C’est ici que j’ai utilisé pour la première fois ma clé loisirs que je venais juste, à ma grande honte, de découvrir dans la boîte à gants avant de partir. C’était d’autant plus stupide qu’à chaque fois que j’allais surfer ou plonger au cours des six derniers mois, je cachais ma clé dans n’importe quelle motte de terre, alors qu’il me suffisait d’attacher ma clé loisirs autour du poignet pour avoir l’esprit totalement libre. Enfin, mieux vaut tard que jamais, et après avoir tapoté le hayon, j’ai entendu le bruit rassurant du verrouillage central. C’est donc avec une joie sans retenue que j’ai rejoint les fillettes en train de s’ébattre bruyamment dans les vagues transparentes venues du large. Nous avions décidé de canoter jusqu’à une arche marine qui devait à coup sûr abriter des sirènes. Quelques coups de pagaies plus tard, nous nous retrouvions dans cette arche et ses sons caverneux. Molly, installée à mes pieds dans le kayak, m’a assuré qu’elle avait repéré une sirène en train de saisir un poisson, m’affirmant que seuls les enfants pouvaient la voir – ce que tout le monde sait. Le soir, la tête remplie des souvenirs du jour dans la tiédeur vespérale, nous nous sommes dirigés vers notre hôtel. En fait, il s’agissait d’un ancien phare, de quoi frapper l’imagination de jeunes enfants (et celle d’un cinquantenaire, d’ailleurs). Et pas n’importe quel phare : le Fanad a été construit en 1817 et domine la péninsule de Fanad du haut de ses 22 mètres. Cette hauteur n’est pas impressionnante tant que l’on n’a pas gravi ses 79 marches, ce qui change radicalement l’expérience. La vue à 360° était si spectaculaire que les deux filles en restèrent muettes (pas pour très longtemps). Nous occupions l’appartement du gardien, avec ses murs chargés d’histoire. C’est au son du ressac dans la crique que nous nous sommes bien vite endormis. Notre programme a continué avec une balade à cheval sur la plage. Il est vrai que ce n’était pas précisément à la demande des deux fillettes – la longue liste d’un quinquagénaire avait peut-être quelque chose à voir dans ce plan (procédé peu cavalier, je l’admets). Nous avons donc passé la journée au centre équestre de Tullagh Bay, dont les animateurs ont remué ciel et terre pour mettre en selle toute la famille, lui permettant de parcourir les dunes de Tullagh Beach. Les yeux écarquillés, Molly montait le plus petit poney que je n'avais jamais vu. En parallèle, je montais un puissant 57

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Land Rover a toujours symbolisé la liberté d’aller où vous voulez, faire ce que vous voulez. Le dernier numéro de ONELIFE met cette philosophie à l’honneur et vous emmène dans des aventures passionnantes aux quatre coins du globe : d’une petite ville indienne où règnent encore les Land Rover Series I et II, jusqu’aux plaines Irlandaises où Monty Halls profite de son Discovery en famille.

La bibliothèque

Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.