Views
1 year ago

Octobre 2016

  • Text
  • Rover
  • Nouveau
  • Coupe
  • Monde
  • Copenhague
  • Voiture
  • Vers
  • Nouvelle
  • Ainslie
  • Toujours
À la découverte du nouveau Discovery | Portrait de Ben Ainslie, une légende de la voile | Regard sur le futur de la mobilité et du transport | Copenhague est-elle la ville la plus “cool” au monde ?

ZENITH J’ai toujours

ZENITH J’ai toujours été fasciné par la beauté des montres, mais je ne suis pas ce que l’on peut appeler un inconditionnel ; je suis très loin de ces aficionados qui semblent tout connaître, que ce soit la généalogie ou les mystérieux mouvements qui sont tapis dans ces écrins. Cela ne m’empêche pas d’avoir une profonde attirance pour la beauté de ces choses qui sont le fruit de mains expertes ; c’est ainsi que je me reconnais dans l’art des montres suisses, à la fois d’un point de vue esthétique que moral, tant je respecte l’éthique d’artisans totalement dévoués. Pour moi, une montre, c’est autant un bijou qu’un objet utilitaire. Personnellement, j’associe mes tenues à mes montres. N’oublions pas que la montre est le seul bijou pour hommes. Je ne suis pas à proprement parler un collectionneur, mais j’ai possédé pas mal de montres par le passé, même si avec le temps, je n’ai conservé que les modèles qui me semblaient les plus beaux. J’avoue avoir un penchant pour ma Zenith El Primero. Elle a traversé le temps en restant toujours aussi attirante qu’à ses débuts, car son diamètre un peu élargi (42 mm de diamètre) lui a permis de coller avec l’évolution des goûts. Mon autre Zenith favorite, c’est l’Elite qui, par son design, se rapproche de la Patek Philippe Calatrava. Là aussi l’esthétique classique a été mise au goût du jour (aujourd’hui 45 mm), et elle reste particulièrement désirable. J’ai la chance d’avoir et une Calatrava et une Elite dans ma petite collection. Laquelle comprend aussi une Nautilus authentique et une Royal Oak, toutes deux fruits du génie de Gerals Genta, dont Zenith a célébré le 150e anniversaire l’année dernière. La firme a été créée par un horloger visionnaire nommé George Favre-Jacot. Son idée était de rassembler sous un même toit la création et la réalisation. Ce qui était du jamais vu (même aujourd’hui, cette formule n’est pas généralisée). En tout cas, les activités de Zenith restent essentiellement établies à Le Locle, près de Lausanne. Cette fidélité à l’implantation d’origine est partagée par Land Rover. En 1948, Land Rover prenait son envol. Zenith connaissait son premier succès avec une montre nommée Calibre 135 et en 1969, il lançait la Primero, au moment même où nous étions en train de développer nos premiers prototypes. La Primero était la première montre automatique au monde. J’ai toujours admiré le graphisme de Zenith, parfaite harmonie entre lettrages, typographie et la fameuse étoile, le tout façonnant une image moderne. De toute évidence, Zenith semblait être le partenaire idéal : une horlogerie de luxe, très créative, cumulant ancienneté et réputation. Pour moi, Land Rover qui représente créativité et capacité d’anticipation, est en parfaite adéquation. Ce qu’ils ont en commun, ce sont aussi leurs clients qui deviennent des inconditionnels. L’ El Primero de Zenith, tant par son design que par son prestige, devenait dès lors le choix naturel pour débuter cette collaboration. Évidemment, il fallait instiller l’ADN Range Rover tout en respectant scrupuleusement l’esprit de cette véritable icône qu’est El Primero. C’est ainsi qu’a été lancée au Mondial de l’Automobile (Paris Motor Show) la montre-bracelet Zenith El Primero Range Rover de concert avec le nouveau Range Rover SVAutobiography Dynamic. Le résultat me plaît vraiment. La montre est somptueuse, équilibrée. Nous avons réussi à faire ressentir aux équipes de Zenith ce qu’est l’essence de l’intérieur des nouvelles Range Rover. Elles ont réussi à traduire cet esprit sur le cadran, qui est resté épuré tout en évoquant notre esprit sportif. Le boîtier de 42 mm est fait d’aluminium céramique qui, à l’instar de l’ossature en aluminium des Range Rover, associe légèreté et durabilité. La nature discrètement sportive de certains modèles de Land Rover se reflète parfaitement dans l’épure du cadran d’ardoise grise brossée et de ses trois sous-cadrans, à la fois discrets et lisibles. Progressivement, au cours de mes différentes visites à Le Locle et de mes conversations avec Aldo Magada (le PDG de Zenith), mais aussi avec Jean-Claude Biver (le président de la Division Montres de LVMH, connu pour être le sauveur de l’industrie horlogère suisse), j’ai été amené à comprendre ce qu’est une véritable « UNE TRÈS BELLE MONTRE, ÉQUILI- passion et cette précision ahurissante qui anime les équipes. BRÉE, QUI OBÉIT À Là-bas, il reste tout un tas d’opérations qui sont encore faites à la UNE PARFAITE main. C’est ainsi qu’Aldo m’a LOGIQUE VISUELLE » guidé dans des zones automatisées de l’usine comme celles dédiées à la fabrication des boîtiers. Concevoir des machines pour exécuter n’importe quelle tâche, ce n’est au final qu’une question d’investissements. Mais j’ai pu constater qu’en matière d’automatisation, Zenith freine des quatre fers, sous peine de perdre ce charme qui est l’esprit même de ces fameuses montres suisses faites à la main. J’ai vu que l'on peut, encore aujourd’hui, acquérir le fruit d’un labeur exclusivement guidé par l’amour du travail bien fait. En atteste cette anecdote survenue lors de la vente de Zenith à une firme américaine dans les années 70, lorsque les montres à quartz bon marché ont éperonné l’industrie suisse. Les nouveaux propriétaires ont martelé leur plan : « Les mouvements suisses, les tourbillons, tous ces trucs compliqués et tutti quanti, c’est ter-mi-né ! Maintenant, vive le quartz ! ». Tous ces équipements sont bel et bien vivants, je les ai vus de mes propres yeux ! Et les processus sont, eux aussi, préservés. Absolument fascinant, pour un amateur, un collectionneur ou quelqu’un qui, comme moi, aime les belles choses bien faites. 36

Le PDG de Zenith Aldo Magada (ci-dessus à gauche) , le visiteur Gerry Mc Govern (à droite), au cours d’une première visite à Le Locle, près de Lausanne. L’élaboration des montres Zenith respecte une tradition séculaire. 37

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Land Rover a toujours symbolisé la liberté d’aller où vous voulez, faire ce que vous voulez. Le dernier numéro de ONELIFE met cette philosophie à l’honneur et vous emmène dans des aventures passionnantes aux quatre coins du globe : d’une petite ville indienne où règnent encore les Land Rover Series I et II, jusqu’aux plaines Irlandaises où Monty Halls profite de son Discovery en famille.

La bibliothèque

Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.