Views
1 year ago

Avril 2018

  • Text
  • Rover
  • Voiture
  • Premier
  • Nouveau
  • Monde
  • Jaguar
  • Directeur
  • Voitures
  • Luxe
La naissance du tout premier Land Rover | La contribution de Land Rover à l’exploration scientifique | Le rédacteur en chef de GQ, Dylan Jones, partage son point de vue sur le design avec Gerry McGovern | Le potentiel des véhicules électriques et connectés | À la conquête des 999 marches qui mènent à Heaven’s Gate, en Chine

INTERVIEW DE GERRY

INTERVIEW DE GERRY MCGOVERN Gerry McGovern est d’une intransigeance totale. Ce meneur exige le meilleur de ses équipes et cherche toujours à se surpasser. Ce qui ne l’empêche pas de se remettre en question, suivi en cela par ses nombreux collaborateurs et collaboratrices. Depuis qu’il est revenu chez Land Rover en 2004, après différents passages chez Chrysler, Peugeot, Rover et Ford, Gerry McGovern a réussi à réinventer la marque Land Rover, développant une gamme de produits en adéquation avec le XXI e siècle, à commencer par le Range Rover Evoque, puis le Range Rover, le Range Rover Sport, le nouveau Discovery et aussi le Discovery Sport compact, sans compter, bien sûr, le Range Rover Velar, sa création la plus minimaliste à ce jour. Une nouvelle version du Defender se profile à l’horizon, ainsi qu’une série de nouveaux modèles actuellement en préparation, dont beaucoup vont radicalement modifier la perception de la marque. Comme le dit Gerry McGovern lui-même, le point de départ, c’est une vision – et le cœur de cette vision est la compréhension approfondie d’un véhicule moderne qui se doit d’être à la fois à la pointe de la technologie, de la mécanique et du design. Mais avant tout, il faut que l’objet soit désirable. DJ : Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la technologie ? GM : Pour moi, la technologie n’est qu’un outil. Je m’intéresse à la technologie appliquée au design bien plus qu’à la technologie. D’ailleurs, un excès de technologie est exaspérant. Lorsque l’on conçoit un produit, on l’envisage dans son ensemble et pour moi, c’est l’impact émotionnel qui est déterminant ; si la technologie peut y ajouter une touche supplémentaire, tant mieux. Mais la technologie ne sert qu’à faciliter le design. Et surtout d’en accélérer le processus. Les ordinateurs nous ont permis à’être encore plus créatifs grâce au gain de temps. Au final, la technologie nous aide à améliorer le sex-appeal du produit, à le rendre plus sûr, plus rapide, et, en ce qui nous concerne, plus moderne. Vous semblez être obnubilé par le modernisme, tout en affûtant et en affinant en permanence votre vision ? Le modernisme est une philosophie, un mouvement, une approche du design qui embrasse le futur. Au sein de cette philosophie règne une approche minimaliste « AU FINAL, LA TECHNOLOGIE NOUS AIDE À AMÉLIORER LE SEX-APPEAL DU PRODUIT, À LE RENDRE PLUS SÛR, PLUS RAPIDE, ET, EN CE QUI NOUS CONCERNE, PLUS MODERNE ». GERRY MCGOVERN Le Range Rover Velar (à droite) est à ce jour la création la plus minimaliste de Gerry McGovern. Aucun élément superflu ne vient altérer la pureté de son design. qui, pour moi, implique l’élimination de tout ce qui n’est pas nécessaire. Le Range Rover Velar en est une bonne illustration, en particulier avec son intérieur duquel nous avons retiré tout détail qui briserait l’harmonie des lignes épurées. Dans l’industrie automobile, je trouve que personne ne maîtrise totalement le modernisme. Par exemple, lorsque je vois certaines voitures, c’est comme si Zorro avait sévi : une ligne par-ci, une ligne par-là, une vraie confusion visuelle. Le bon design commence par une bonne harmonisation des volumes. Cette étape franchie, le reste doit suivre, tout comme pour un costume qui doit être parfaitement taillé et proportionné. Si vous y ajoutez des détails inutiles, vous en brisez l’harmonie. Il en va de même avec l’architecture. Je ne comprends pas comment des gens habitent des maisons qui semblent avoir été construites deux siècles plus tôt. Pourquoi ne pas invoquer le futur ? Ce que la technologie a réussi en matière de design, c’est de nous permettre de développer des choses qui nous conduisent vers le futur, et non pas vers le passé. Vous êtes extrêmement exigeant avec vos équipes. Êtes-vous souvent frustré par les limitations qu’impose un process industriel ? En un sens, je trouve que le design automobile a été relégué au second plan au profit de la mécanique. On sait bien que le design tient une grande part dans la désirabilité d’un produit, mais je pense que les ressources créatives n’ont pas toujours été mises à contribution comme elles l’auraient dû. Au fond du fond, la hiérarchie même d’un constructeur décide de la sensibilité au design. Si des talents travaillent pour une firme qui ne s’intéresse que peu au design, les produits, inexorablement, refléteront cette faiblesse. Chez Land Rover, nous avons la chance d’avoir une philosophie tournée vers le design. En donnant aux 68

RIGHT XXXXXX PHOTOGRAPHY: XXXXXXXXX XXXXXXX XXXXXXXXX 69

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Les véhicules Land Rover franchissent sans cesse de nouveaux horizons afin de vous permettre de profiter au maximum du monde qui vous entoure. Le dernier numéro de Onelife vous offre cette philosophie chez vous, avec des témoignages poignants et de fascinantes photographies. Découvrez ces histoires passionnantes venues du monde entier, des éco-innovateurs en Chine aux tests de conduite en Grèce en passant par l'architecture moderniste en Allemagne.

La bibliothèque

Mai 2019
Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.