Views
1 year ago

Avril 2017

  • Text
  • Rover
  • Velar
  • Nouveau
  • Premier
  • Coupe
  • Monde
  • Bonanza
  • Premiers
  • Voiture
  • Jaguar
Présentation du nouveau Range Rover Velar | Découvrez des résidences extraordinaires aux quatre coins du monde | Le chien: le meilleur ami de l’homme | Une virée aventureuse sur l’île de Skye | Le légendaire Bonanza de Beechcraft : le Defender des cieux

LE ALL-NEW DISCOVERY la

LE ALL-NEW DISCOVERY la mécanique de précision et le niveau de la tête de trépied d’Alpa ; un parapluie-tempête qu’il peut tenir dans une seule main de manière à pouvoir photographier de l’autre main ; une protection étanche pour l’appareil photo (« le meilleur marché de mon attirail, mais celui que je ne puis me permettre d’oublier à l’hôtel ») ; une doublure en laine de mérinos et un imperméable ; des cartes ; un compas ; une flasque de boisson réconfortante ; et, pour déambuler, le fidèle Land Rover Discovery. « Il est facile de se laisser entraîner dans la course aux équipements », remarque Julian. « Moi, je ne prends que le minimum. Je n’emporte pas un arsenal d’objectifs. Alors tout est simple et je peux me concentrer sur l’instant donné. Mon appareil n’a même pas de viseur. Ce qui revient à dire que j’observe tout d’une manière totalement naturelle. Je pénètre dans le lieu. » PREMIÈRE LUMIÈRE « Il m’arrive de rester plus d’une heure sur place », continue Julian. « Car le bon moment peut n’apparaître que pendant une minute. C’est comme cela, ici ; les conditions changent sans arrêt et le bon moment peut ne jamais se représenter de la journée ». Dans ces conditions si difficiles, avec si peu de perspectives, quel est donc l’intérêt ? « Le mauvais temps, c’est génial », s’exclame Julian. « C’est intimidant, voire effrayant ; on retourne en enfance. On ressent la chair de poule. Sans cette sensation, pourquoi donc se fatiguer à prendre une quelconque photo ? » Julian montre une image prise sur les roches basses près du port d’Elgol. « Dans cette image, l’eau provient en fait de derrière moi, contrairement aux apparences », explique-t-il. « Les vagues montent et m’encerclent. Il faut rester sur ses gardes et se méfier du danger. Mais une chose est sûre : si on parvient à ramener un beau cliché, le jeu en vaut la peine. » Il faut bien calculer son coup et se retirer à temps. « J’en suis même arrivé à me dire, c’est bon, je tiens ma photo, il faut que j’y retourne », se souvient-il. C’est très bruyant. Le vent hurle. Les vagues se déchaînent. Les habits claquent. Quand les choses deviennent périlleuses, il est rassurant de l’avoir à proximité. » Il tapote le volant chauffé du Discovery. Le Discovery de Julian est aussi minutieusement équipé que son propre matériel. Tout comme ses choix de palissandre pour la poignée de son Alpa, il peut sélectionner des finitions de chêne, de titane et d’aluminium, ainsi que des cuirs fins et de luxueux tissus, dont le plus beau cuir Windsor surpiqué sur mesure pour l’habitacle. Une véritable invitation à ceux qui ont la sensibilité de Julian : la qualité dissimulée dans les moindres détails. DES ÎLIENS INNOVANTS SHIRLEY SPEAR RESTAURATRICE ‘THE THREE CHIMNEYS’ « La plupart des petits cottages n’ont que deux cheminées et deux lucarnes entourant une porte. Ici, une cheminée a été ajoutée car il s’agissait de la boutique du village – d’où le nom Three Chimneys. Lorsque je suis venue ici pour la première fois, il y avait de la tourbe dans l’âtre et le sol était en terre battue. J’ai mangé du maquereau et des frites. Du maquereau pêché dans le loch, grillé dans des flocons d’avoine. Aujourd’hui, nous servons du bœuf local des Highlandes et de l’agneau du Soay, du chevreuil et des Saint-Jacques pêchées à la main. J’ai toujours voulu promouvoir la bonne vieille cuisine écossaise. » www.threechimneys.co.uk « J’ai toujours eu des Land Rover », se souvient Julian. « J’ai appris à conduire dans un tout-terrain militaire. Le lendemain de mon permis, je me suis rendu de Land’s End à John o’ Groats. J’aimais le concept des Land Rover, leurs lignes et leur vocation utilitaire. » La vie de Julian a changé, tout comme ses Land Rover. Parti des Series I, il a adopté le Defender 90, puis le Defender 110. Avec l’expansion de sa famille et de son travail photographique, il est passé au Discovery 3 puis au Discovery 4. « Les lignes sont superbes », déclare-t-il, ingénu, en parlant de l’avant profilé et de la ligne de caisse abaissée du nouveau Discovery. « Et il est confortable », ajoute-t-il après un premier essai. « Il est luxueux sans être ostentatoire. » Le confort, ajoute-t-il, est aussi une question de robustesse. La polyvalence et les capacités hors-piste du Discovery lui permettent d’aller n’importe où, quand il veut et comme il veut. « Ce véhicule est à l’aise partout. Je l’emmène n’importe où, les yeux fermés », précise-t-il. Ces lignes efficaces, cette robustesse sous-jacente, sans oublier ces performances, tout cela rime avec les aspirations de Julian en matière de photographie. 72

Le nouveau Discovery se fraie un chemin sur un pont á Sligachan dans la lumière déclinante de l’après-midi. Ci-dessous à droite : Julian Calverley et son Alpa chéri. 73

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Les véhicules Land Rover franchissent sans cesse de nouveaux horizons afin de vous permettre de profiter au maximum du monde qui vous entoure. Le dernier numéro de Onelife vous offre cette philosophie chez vous, avec des témoignages poignants et de fascinantes photographies. Découvrez ces histoires passionnantes venues du monde entier, des éco-innovateurs en Chine aux tests de conduite en Grèce en passant par l'architecture moderniste en Allemagne.

La bibliothèque

Mai 2019
Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.