Views
2 years ago

Avril 2017

  • Text
  • Rover
  • Velar
  • Nouveau
  • Premier
  • Coupe
  • Monde
  • Bonanza
  • Premiers
  • Voiture
  • Jaguar
Présentation du nouveau Range Rover Velar | Découvrez des résidences extraordinaires aux quatre coins du monde | Le chien: le meilleur ami de l’homme | Une virée aventureuse sur l’île de Skye | Le légendaire Bonanza de Beechcraft : le Defender des cieux

UNE LIGNÉE DURABLE «

UNE LIGNÉE DURABLE « LES COLLECTIONNEURS SAIMENT LES MODÈLES PHARES ET RÉVOLUTIONNAIRES DE L’HISTOIRE DE L’AUTOMOBILE, CE QUE REPRÉSENTE PRÉCISÉMENT LE RANGE ROVER CLASSIC » d’usine. Il n'y a pas besoin d’une machine à remonter le temps, ni d’espérer qu’il reste des tas d’invendus : les ingénieurs de Land Rover se chargent de les faire revivre dans le cadre du programme Land Rover Classic. Les originaux sont entièrement restaurés à l’identique, à l’endroit même où ils ont été construits, c’est-à-dire à Solihull. La division Land Rover Classic a déjà ressuscité 60 Series I, chacun restauré dans les conditions originelles par la firme qui l’a construit, au même endroit, et selon les plans originaux (voir Onelife magazine #33, pages 62-67, “La restauration extrême“). Aujourd’hui, ce programme Reborn s’applique aussi aux premiers Range Rover deux portes. La première restauration, c’est un modèle 1978 anglais Bahama Gold qui vient d’être terminé et qui a été exposé au salon Rétromobile de Paris. Pour sa reconstruction, il a fallu relancer la production originale de pièces détachées et de tôles. La production de certaines d’entre elles était arrêtée depuis bien longtemps, mais les enjeux de ces restaurations sont tels que la relance de ces lignes de production en valait la peine. Mike Bishop est le patron de ce projet. Il a conduit son premier Land Rover à l’âge de 14 ans sur l’immense propriété familiale en Australie, d’où son obnubilation. C’est un véritable aficionado, un collectionneur et dorénavant le meilleur restaurateur à Solihull. Il comprend parfaitement ses clients car, s’il n’occupait pas ce poste, il en ferait partie. « Nos clients ont un véritable attachement à cet endroit et ils apprécient le fait de retrouver leur voiture en état concours, justement reconditionnée dans cette même usine », observe-t-il. « Ils perpétuent le travail des pionniers légendaires qui ont fait naître ces premiers véhicules, tels que Spen King et ses ingénieurs. Ils retrouvent l’authenticité qu’apporte la restauration dans les lieux mêmes de la conception, ainsi que le recours aux plans et schémas originaux. Nous avons même des collaborateurs qui ramènent les classiques plus récents à l’état originel. Mike n’aime pas parler chiffres. Mais il révèle que le succès de programme Reborn Series dépasse toutes les attentes. Il sait qu’il risque d’être débordé et va devoir écumer la planète pour débusquer des Range Rover éligibles pour le programme de reconditionnement. Les premiers véhicules qu’il a restaurés ont rencontré un succès immédiat, redonnant vie aux lignes classiques. Mais tout ne s’est pas fait sans heurt. Leur « luxe » provenait des performances, de la tenue de route, de la mécanique de précision qui ne déméritaient pas sur piste. Mais leur habitacle était plutôt spartiate. Les premiers Range Rover avaient des coussins de plastique car les concepteurs pensaient que les fermiers y transporteraient des animaux et les passeraient au jet d’eau. Ce fut vrai pour certains, mais on les a très vite retrouvés dans les villes, sur les autoroutes ou tapis devant les manoirs britanniques. Ironiquement, ce sont les intérieurs en plastique qui sont les plus recherchés par les collectionneurs, et les plus difficiles à restaurer pour Mike. Au bout du compte, voilà ce qu’il faut en conclure : l’histoire du Range Rover depuis le premier Velar jusqu’aux derniers modèles tourne autour de l’apport du luxe pour être à la hauteur de son raffinement, sans diluer son ADN et sans affecter ses énormes capacités. Ces intérieurs en plastique sont devenus des habitacles propres aux voitures de luxe contemporaines ; et pas seulement des SUV de luxe. Les Range Rover développent aujourd’hui une puissance qui dépasse de loin le V8 original de 3.5 litres, et leurs capacités tout-terrain sont démultipliées par des technologies intelligentes impensables dans les années 70. « À l’époque, le Land Rover Classic a dû être perçu comme un objet extra-terrestre, s’amuse Mike. Le nouveau Range Rover Velar de Land Rover aura le même impact. Ses lignes sont improbables, totalement dans l’esprit de ce que nous faisons avec le programme Land Rover Reborn. » 54

Les premiers Velar ont été construits en secret et testés autour du monde. Certains exemplaires rarissimes roulent encore, comme le Velar ci-dessous, garé près de son cousin – un Range Rover SVAutobiography – sur la place Jemaa el-Fna à Marrakech. 55

 

Land Rover

Onelife Magazine

 

Le Magazine Onelife vous propose des articles inspirants qui vous permettent de parcourir le monde au travers de valeurs propres à Land Rover : le dépassement de soi et la découverte.

Les véhicules Land Rover franchissent sans cesse de nouveaux horizons afin de vous permettre de profiter au maximum du monde qui vous entoure. Le dernier numéro de Onelife vous offre cette philosophie chez vous, avec des témoignages poignants et de fascinantes photographies. Découvrez ces histoires passionnantes venues du monde entier, des éco-innovateurs en Chine aux tests de conduite en Grèce en passant par l'architecture moderniste en Allemagne.

La bibliothèque

Mai 2019
Octobre 2018
Avril 2018
Novembre 2017
Avril 2017
Octobre 2016

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l'UE. La consommation réelle d'un véhicule peut différer de celle atteinte lors de ces tests, et ces chiffres n'ont qu'une valeur de comparaison.